Année 2017 : est-ce encore le moment de renégocier son crédit immobilier ?

Durant l’année 2016, un grand nombre d’emprunteurs ont profité des taux bas du crédit immobilier afin de renégocier leur prêt à la banque. Actuellement en 2017, bien que le redressement des taux de crédit a lieu, la hausse reste limitée. Dans ce cas, il est toujours très intéressant de renégocier son prêt. Dès que vous remarquez que le taux de votre crédit est supérieur à celui du marché, notamment à 2 %, vous devez absolument renégocier votre crédit immobilier.

L’année 2017, période propice pour la renégociation son emprunt

Il est évident que cette année a révélé une très légère hausse des taux du crédit immobilier jusqu’à environ 1,56 % en début de l’année. Malgré tout, ils restent bien accessibles et rentables. Et d’après les experts, il n’y aura pas d’augmentation significative, notamment durant les mois à venir. Il est alors encore temps pour renégocier son prêt afin de réaliser des économies remarquables, de racheter votre prêt si vous avez déjà un crédit immobilier et réduire en même temps la durée de votre prêt tout en conservant votre mensualité. Dans ce cas, réalisez dès maintenant un calcul de la durée pour le remboursement du crédit immobilier afin de mieux préparer votre renégociation.

En général, pour profiter d’un rendement avec cette opération, il est de mise de s’assurer qu’il y ait un écart d’environ 1 % entre le taux du crédit et les taux du marché sachant qu’il y a des frais. Il est alors important de bien s’informer régulièrement afin de ne pas rater une occasion. Pour les prêts de moins de 5 ans à 25 ans, la renégociation est très rentable puisqu’en début de crédit, les intérêts à rembourser sont très importants. À ce moment-là, réaliser un rachat agira efficacement sur le coût total du prêt.

Nos conseils pour une meilleure renégociation de son crédit

Si votre taux d’emprunts dépasse les 2 %, vous avez le droit de faire une renégociation. Cependant, avant de vous lancer, vous devez tout connaître quelques règles à savoir, l’écart entre les taux actuels et celui du prêt engagé, la possession d’un capital restant dû considérable et d’avoir une dizaine d’années de prêt à rembourser. Si vous souhaitez connaître plus précisément votre situation pour la renégociation, n’hésitez pas à faire appel à des spécialistes du milieu pour vous orienter sur l’opération.

Pour mieux optimiser votre renégociation de prêt, assurez-vous de comparer plusieurs banques avant tout sachant que les taux sont nettement différents pour chaque établissement. Vous devez également bien préparer votre dossier afin d’accélérer les procédures. Prenez également conscience des frais que vous devez assumer, notamment les pénalités de remboursement anticipé pour l’ancienne banque, les frais de dossier et les frais de garantie pour le nouvel emprunt. Optez également pour la réduction de la durée restante de votre prêt en maintenant la même mensualité afin de réaliser des économies conséquentes. Profitez également de cette opération pour choisir une assurance de crédit adaptée à votre situation.

 

Leave a Reply