Browsing Category

Investissement

Investissement,

Quand on est expatrié, faut-il investir dans votre pays d’expatriation, dans un pays étranger ou en France ?

Vous avez pas mal d’argent de côté et vous aimeriez l’investir quelque part. Parmi les différentes solutions d’investissement, l’immobilier est sans conteste l’un des meilleurs choix pour un premier gros investissement. Il est peu risqué, accessible, et rentable sur le long terme.

En tant qu’expatrié, la question de l’emplacement va rapidement intervenir. Est-il préférable d’investir dans un bien immobilier français, dans un bien situé dans notre pays de résidence actuel ou dans un autre pays ? Découvrons les avantages et les inconvénients de chaque situation.

Investissement,

Comment investir dans l’immobilier à Mougins

L’investissement immobilier suscite toujours de l’intérêt et c’est la meilleure alternative pour échapper à la crise. Mougins est l’endroit idéal pour investir mais encore faut-il connaitre tous les critères déterminant de son succès. Pour simplifier, on vous livre les impératifs.

Le type d’investissement

L’incitation gouvernementale a permis la facilité d’accès des contribuables français dans l’investissement immobilier. Et Mougins figure parmi les communes prises d’assaut par les locataires. La demande est fortement élevée, ce qui va simplifier son investissement. A noter que pour que son projet atteigne un niveau de rentabilité supérieur, il est important de définir le type d’investissement adapté à sa situation. En général, il vaut mieux se poser les bonnes questions concernant le choix du bien immobilier Mougins (neuf ou ancien), le type d’investissement (location saisonnière, permanente ou une résidence de service). Tout cela doit être pris en compte pour éviter les mauvaises surprises.

Le choix de régime

D’abord, il faut vérifier l’éligibilité de la commune si elle est soumise à un régime de défiscalisation. Pour réduire sa fiscalité, cette étape reste incontournable et il faut s’assurer de faire le bon choix. L’idée est donc d’échapper pratiquement aux impôts durant la période du prêt, ce qui se révèle impossible. Il est alors recommandé de procéder à un amortissement ou d’investir dans le neuf pour profiter d’autres avantages mis à part la diminution d’impôts. Toutefois, pour prendre la bonne décision, les conseils d’un expert en immobilier Mougins sont vivement recommandés. Mais cela dépend en général, du choix concernant les conditions d’offres et la durée du prêt. Quoi qu’il en soit, bénéficier d’une défiscalisation jusqu’à terme de son contrat d’investissement se révèle opportuns pour éviter un retour sur investissement négatif et ainsi d’accroitre sa rentabilité.

Le choix d’emplacement

Avant de discuter du choix d’emplacement, il est utile de souligner que l’investissement immobilier Mougins propose de nombreux avantages pour ne citer que l’amélioration de son revenu mensuel, assurer sa retraite et de préparer un avenir meilleur pour ses descendants. Bref, le choix d’emplacement ou plus précisément du quartier reste la clé déterminant du succès d’un investissement à Mougins. Il faut repérer l’endroit le plus prisé par les locataires, un quartier dynamique et vivant et se dotant de nombreux infrastructures pouvant assurer leur commodité. Toujours utile de préciser que plus un quartier est bien équipé, plus on profite d’une grande rentabilité. Cela dit, le loyer doit être bien fixé afin qu’il répond au besoin des occupants et qu’il correspond également à la valeur du bien immobilier.

Investissement,

Investir dans un restaurant

Ça y est, vous avez enfin décidé de valider votre projet d’investir dans un restaurant. Avec toutes les démarches administratives à réaliser, mais aussi les étapes de l’acquisition, la procédure n’est pas très facile. Voici donc quelques éléments à considérer avant de vous lancer.

Reprendre un restaurant, le mode d’emploi

L’acquisition d’un restaurant a vendre paca est une étape importante pour n’importe quel futur restaurateur puisqu’il s’agit de la première pierre qui garantira la réussite de votre projet. Il devient donc important de prendre son temps lors du choix de l’établissement à acquérir étant donné qu’il s’agira du plus grand investissement de votre vie.

Vous devrez ainsi vous assurer que le restaurant que vous allez reprendre soit adapté à vos attentes et votre business plan. La première étape est donc d’étudier tous les paramètres comme le fonds de commerce ou encore la notoriété de l’établissement. Cela vous évitera de rater la coche pour votre investissement à long terme.

Les renseignements à fournir par le vendeur

Qu’il s’agisse d’acheter ou de louer votre restaurant a vendre paca, le vendeur est obligé d’informer le futur acquéreur de quelques éléments sur son établissement. Ceci est surtout requis afin que l’acheteur procède à l’acquisition en toute connaissance de cause. Ainsi, le vendeur devra communiquer les renseignements relatifs à son commerce à savoir le nom du précédent vendeur, la date et le prix d’achat avec mention des créances en cours, le CA et les bénéfices acquis dans les 3 dernières années, la durée du bail et les coordonnées du bailleur, le récapitulatif des chiffres d’affaires mensuels réalisés.

Ces informations permettront à l’acheteur d’évaluer son investissement tout en se rendant compte des échecs ayant entrainé la vente. Pour en savoir davantage sur le commerce, l’acquéreur peut également demander des renseignements supplémentaires comme les horaires, le personnel, les équipements sur place et les conditions de la cession de fonds.

De l’évaluation à la cession de fonds

La prochaine étape sera l’évaluation du restaurant a vendre paca. Elle sera établie en fonction des éléments fournis par le vendeur, mais également de la localisation du commerce. Sa valeur sera en effet différente s’il s’agit d’un restaurant en zone rurale ou en centre-ville. Dans la plupart des cas, l’évaluation est définie selon le CA, mais il faudra faire attention puisqu’un chiffre d’affaires élevé ne signifie pas forcément une bonne recette.

Pour finir, les étapes de la cession se passe comme suit : l’analyse de l’affaire (clientèle, bail, équipement, personnel…), la signature du mandat fixant le prix de la vente et la commission, la visite du restaurant, la remise du dossier, négociation, acceptation de l’offre, lever des clauses, transfert de la licence, inventaire des stocks et signature de l’acte de vente.