Diagnostic immobilier : qui paye ?

Si vous désirez mettre votre bien en vente pour vous lancer dans un achat immobilier, il est important de savoir qu’il faut prévoir un diagnostic technique pour l’habitation. C’est un dossier fait par un expert qui regroupera toute une liste de diagnostics, permettant de mettre en évidence les points forts et faibles du bien en question. C’est la meilleure façon pour estimer un bien et éviter à l’acheteur de mauvaises surprises une fois le bien acheté.

Ce que regroupe un diagnostic technique immobilier

Ce dossier est avant tout une pièce obligatoire et importante qui permet de donner une valeur exacte à un bien, mais surtout d’éviter les mauvaises surprises et les mésaventures aux acquéreurs.

Ce dossier regroupe un certain nombre de diagnostics, dont le diagnostic de performance énergétique (DPE), l’état d’amiante et le constat de risque d’exposition au plomb. L’état de l’installation intérieure de l’électricité  et du gaz sera aussi pris en compte, l’état parasitaire relatif aux termites. Et enfin l’état de l’installation d’assainissement non collectif, dans certaines communes : l’état des risques naturels, miniers et technologiques.

Tout un dossier pour permettre une meilleure lecture du bien, et assurer l’acheteur sur l’état réel du bien, de quoi instaurer un climat de confiance entre les deux parties et faciliter la vente du bien.

Qui paie le diagnostic immobilier?

C’est bien évidemment au vendeur de préparer son dossier de diagnostic immobilier afin de s’assurer d’offrir toutes les informations même les plus détaillées à l’acheteur. Ce dossier de diagnostics est obligatoire selon les régions, il pourra varier légèrement dans les points à explorer mais restera potentiellement le même un peu partout en France.

Pour réaliser ce dossier, il est pratique de faire appel à un diagnostiqueur qui se chargera de réaliser tous les diagnostiques en même temps. C’est un gain de temps et d’argent considérables, surtout si on pense à préparer ce dossier à l’avance pour une éventuelle vente. Il faudra cependant vérifier la validité de chaque diagnostic pour ne pas trop traîner. La validité peut aller d’une année à 10 ans suivant le point examiné. Les tarifs peuvent varier d’un diagnostic à un autre, mais il est nettement plus économique de faire tout un dossier de diagnostic immobilier que de faire chaque point à part. Par exemple pour un F3 le dossier diagnostic reviendra entre 400 et 700 euros, contre 100 à 300 euros pour un diagnostic amiante seul.

Leave a Reply